Un espoir sudaméricain en approche ?

Photo EFE

Jorge Rojas, ce nom ne vous dit rien, pourtant il pourrait bien être l’un des futurs talents lyonnais.

Après avoir perdu Michel Bastos et devant le besoin de vendre et d’alléger la masse salariale du club, Jean Michel Aulas a décidé de prendre les devants et d’anticiper les futurs recrues lyonnaises. Gomis, Lisandro, Gourcuff, Briand ont tous été sur le point de partir au mois de janvier et parions qu’au moins deux d’entre eux prendrons la poudre d’escampette cet été. Il fallait donc réagir du côté de la celule de recrutement rhodanienne pour pouvoir recruter rapidement en juin  et ne pas se retrouver à bricoler un effectif après la préparation et le début de saison. Ce qui est rarement gage d’intégration réussie, comme tendent à le prouver les exemples Monzon (déjà reparti en prêt à Fluminense) et Mvuemba.

D’après le  quotidien TMW , l’OL serait en discussion avancée avec le club du Cerro Porteño pour le jeune ailier paraguayen de 20 ans. L’agent du joueur qui peut également jouer meneur de jeu, a révélé sur les ondes de la radio paraguayenne 1080 AM que son poulain, Jorge Rojas, serait sur le point de signer  à l’Olympique Lyonnais.  « Le joueur ne s’est pas encore mis d’accord et rien n’est encore définitif. Quand ce sera le cas, nous communiquerons. Il y a deux clubs qui échangent entre eux et nous espérons que tout se passera bien et que tout se passe pour le mieux pour Jorge et le Cerro Porteño ». Selon Paraguay.com l’affaire pourrait se régler d’ici jeudi ou vendredi et une esquisse de contrat aurait été préparée pour une somme de 3 millions d’euros. Cependant un autre club européen serait sur les rangs et rien n’est joué tant que le joueur n’a pas donné son accord final.

Internationale A paraguayen (1 sélection), il vient de finir deuxième du Sudamericano 2013 (- 20 ans) avec la sélection paraguayenne. Il a joué les 9 matchs et marqué deux buts, réalisant un beau tournoi tant sur le plan collectif qu’individuel. C’est un joueur, rapide, technique, imprévisible. Le genre de joueur qui font d’un match de football un  véritable spectacle.

Lyon pourrait ainsi imiter le FC Porto, dénicheur de grands talents sudaméricains à bas coût, qui ont permis au club portugais de se maintenir à un haut niveau sportif tout en dégageant de belles plus values financières. Jorge Rojas ne coûterait pas très cher aux finances lyonnaises ni en salaire ni en transfert et sa jeunesse et sa marge de progression en font un candidat certain à une future plus-value d’ici quelques années. Nul doute que le président lyonnais y a pensé, lui qui doit maugréer les moins-values faites sur tous les joueurs achetés par l’OL ces dernières années. On notera que le joueur s’est imposé comme un titulaire de son club depuis deux saisons. Un club où pression et résultat font bon ménage, puisque le Cerro Porteño est le club le plus populaire au Paraguay et qu’il a été sacré champion 29 fois. Sans oublier 6 demies finales de Copa Libertadores dont la plus récente en 2011.

Voilà en tout cas un joueur aux allures de bonne affaire et l’on devrait savoir très rapidement l’issue de ce dossier.

 

Benoit Drevet (@DrevetB)

Bwin_Paris Sportifs_234x60.gif
  • GB69OL

    une pepite o

Adeus Michel !